Aller aux nouvelles

Innovation Scoreboard 2020 : l’Europe surpasse les Etats-Unis, mais se situe encore derrière la Corée du Sud, l’Australie et le Japon

Le rapport montre que la Suisse est leader de l’innovation au sein de l’UE et que le Portugal est promu au groupe des pays les « novateurs forts ».

Les performances en matière d’innovation s’améliorent dans l’Union Européenne, dépassant celles des États-Unis pour la deuxième année consécutive. Ces résultats ont été montrés dans le Tableau de bord européen de l’innovation 2020, récemment publié par la Commission Européenne. Cependant, l’UE n’est toujours pas au niveau des leaders : la Corée du Sud, l’Australie et le Japon.

Les résultats, qui couvrent les données de 2019, mettent en évidence les possibilités d’améliorer la coordination des politiques d’innovation de l’UE. Ils aident également l’Europe à améliorer sa compétitivité mondiale et à renforcer le rôle-clé de l’innovation pour surmonter la pandémie de coronavirus.

La recherche et l’innovation se sont révélées être un élément essentiel de la réponse coordonnée de l’UE à la crise du COVID-19 et seront essentielles pour soutenir la reprise durable et inclusive de l’Europe. La mesure des performances en matière d’innovation est un élément-clé pour atteindre cet objectif.

Les principales conclusions du tableau de bord de l’innovation 2020 :

En moyenne, les performances de l’UE en matière d’innovation ont augmenté de 8.9 % depuis 2012. Elles ont également augmenté dans 24 pays de l’UE. Parmi les pays les plus performants figurent la Lituanie, Malte, la Lettonie, le Portugal et la Grèce.

La Suède reste le leader de l’innovation dans l’UE, suivie par la Finlande, le Danemark et les Pays-Bas. En fonction de leurs scores, les pays de l’UE sont divisés en quatre groupes : les leaders de l’innovation, les innovateurs forts, les innovateurs modérés et les innovateurs modestes. Cette année, le Luxembourg est passé du groupe des innovateurs forts à celui des leaders, tandis que le Portugal est passé d’un modéré au groupe des innovateurs forts.

Le tableau de bord de cette année se caractérise par le retrait du Royaume-Uni de l’UE, qui a eu un impact sur les performances moyennes de l’UE en matière d’innovation. Toutefois, elle n’a pas affecté la performance relative des États membres par rapport à la performance mondiale de l’UE.

À l’échelle mondiale, l’UE a dépassé les États-Unis pour la deuxième année consécutive et continue à surpasser la Chine, le Brésil, la Russie, l’Afrique du Sud et l’Inde. Depuis 2012, l’écart de performance de l’UE avec la Corée du Sud, l’Australie et le Japon s’est creusé, mais il s’est rétréci par rapport aux États-Unis, à la Chine, au Brésil, à la Russie et à l’Afrique du Sud. La Chine a le taux de croissance le plus élevé parmi les principaux concurrents de l’UE depuis 2012, avec une croissance de plus de cinq fois supérieures à celle de l’UE.

Dans certains domaines de l’innovation, les leaders de l’UE sont la Suède (ressources humaines), le Luxembourg (systèmes de recherche et actifs intellectuels attrayants), le Danemark (environnement favorable à l’innovation, financement de soutien), l’Allemagne (investissement dans les entreprises), le Portugal (innovation dans les petites et moyennes entreprises), l’Autriche (liens et collaboration) et l’Irlande (impact sur l’emploi et les ventes).