Aller aux nouvelles

La Commission Européenne présente le Livre Blanc sur l’IA et sa nouvelle stratégie européenne en matière de données

La Commission souhaite mettre en place une stratégie de données équitable, compétitive et centrée sur les personnes et promouvoir une intelligence artificielle fiable, excellente et digne de confiance.

La Commission européenne met en œuvre de nouvelles mesures pour promouvoir la transformation numérique de l’Europe. Comme l’a annoncé Ursula Von der Leyen lors d’une conférence de presse, ces mesures visent à créer une stratégie en matière de données qui soit équitable, compétitive, ouverte, démocratique, durable et axée sur les personnes, et à ouvrir la voie à une intelligence artificielle fiable, digne de confiance et excellente.

Le livre Blanc sur l’Intelligence Artificielle

La CE a présenté le Livre Blanc sur l’intelligence artificielle. Celui-ci vise à mettre en œuvre et à créer des incitations pour l’application de l’IA dans les secteurs privé et public, ainsi que dans les PME, dans un cadre basé sur l’excellence, la confiance et la fiabilité. Pour les cas à haut risque, il est établi que les systèmes d’IA doivent être transparents et traçables ainsi que garantis par une vérification humaine. Il est également précisé que des données impartiales sont nécessaires pour que les systèmes soient correctement développés. Pour les applications d’IA à moindre risque, la Commission envisage un système d’étiquetage volontaire au cas où elles appliqueraient des normes plus élevées. La CE a ouvert une consultation publique jusqu’au 19 mai 2020 afin de prendre en compte les commentaires reçus dans l’élaboration d’une IA fiable pour le Livre Blanc.  

La stratégie européenne de données

La quantité des données générées pas les entreprises et les organismes publics est en constante augmentation, mais la plupart d’entre elles restent inutilisées. La stratégie européenne en matière de données comprend la création d’un espace européen de données, un marché unique permettant de débloquer des données inutilisées en les laissant circuler librement au profit des entreprises, des chercheurs et des administrations publiques européens. Zabala Innovation Consulting, dans ce cas, s’est déjà engagé dans l’innovation et a des projets qui collectent et utilisent des données pour soutenir les petites et moyennes entreprises dans leur développement. 

Pour mettre en œuvre la nouvelle stratégie, la CE propose la création d’un cadre réglementaire approprié pour la gestion, l’accès et la réutilisation des données entre les entreprises et les administrateurs. Cela implique la création d’incitations, l’adoption de règles qui protègent les consommateurs, les données personnelles et la législation, et l’augmentation de la disponibilité des données dans le secteur public. Ils mettront également en œuvre de nouvelles stratégies pour rendre publiques les données stratégiques des entreprises privées.

Dans la même veine, la Commission entend soutenir le développement de systèmes technologiques et la prochaine génération d’infrastructures. Cela permettra à l’UE de saisir les opportunités offertes par l’économie des données et d’investir dans des projets européens à fort impact sur des espaces et des infrastructures de données européens fiables et énergétiquement efficaces.

Enfin, elle lancera des mesures sectorielles et continuera à œuvrer pour combler le déficit de compétences numériques.