Comment concevoir aujourd’hui les batteries de demain ?

batteries_image
07/10/2019
Il est encore temps : l’Europe travaille pour décrocher son autonomie stratégique dans toutes les chaines de valeurs des batteries.

Les batteries sont un éléments clés dans la transition vers une économie libérée du carbone, en facilitant l’intégration des énergies renouvelables (tout particulièrement photovoltaïque et éolienne) dans le réseau, et permettent l’électrification du transport. Le stockage d’énergie est vital pour l’Europe.

L’industrie européenne est hautement compétitive en matière d’automobile et d’énergie.  Cependant, la production mondiale d’éléments de batteries est dominée par la Chine, producteur de 61% des batteries en ion de lithium (celles qui sont utilisées pour les véhicules électriques), 21% des batteries sont produites dans d’autres pays asiatiques (la Corée et le Japon) et 10% vient des Etats-Unis.

Les Méga usines Européennes

Pour l’instant, les fabricants de mécanique demandent de meilleures batteries à moindre coût, mais l’Europe est dans l’incapacité d’en fournir et les fabricants automobiles européens se voient contraint d’aller vers le marché asiatique. Il existe un problème de production critique, et d’autant plus important si nous répondons aux attentes de la demande de batterie pour la période de 2030 à 2050 :  nous avons besoin de toute urgence de « méga usines ». Et même s’il est évident que nous arrivons tard, la bonne nouvelle est qu’il y a des consensus et des compromis de tous les acteurs clés afin de corriger la situation : sans batteries européennes, nos principaux secteurs industriels sont en danger.

En plus de faire des recherches pour réaliser de meilleures prestations et faire pression pour obtenir des batteries plus compétitives en prix et en durée de vie, la stratégie consiste à agir de manière coordonnée en intégrant l’ensemble de la chaine de valeur et du cycle de vie : depuis la recherche en batteries avancées de Li-lon et dans les technologies post Li-lon, en passant par l’accès stratégique de matières premières et des batteries de seconde vie, se terminant par l’investissement des entreprises, l’aide financière et la production de connaissances. Bien qu’il soit toujours difficile que trois points forment une ligne droite, il semble que cette fois ils se soient alignés entre la Commission Européenne, le secteur de la recherche et l’industrie.

Les alliances et les plateformes nécessaires

Cet effort a son premier jalon dans la EU Battery Alliance (l’Alliance Européenne des Batteries), lancée par la EC en 2017 comme une initiative conjointe mené par l’industrie pour éviter la dépendance européenne dans le ravitaillement de batteries et permettent le recouvrement du terrain perdu. L’Alliance Européenne des Batteries unit 260 agents, coordonnés par l’EIT InnoEnergy et d’importants investissements ont déjà été annoncés, avec l’aide de la BEI (Banque Européenne d’Investissement), la création d’usines productrices aussi bien de batteries que l’élaboration de matières premières et de matière recyclé (Strategic Action Plan on Batteries).

Le second jalon a été le lancement en 2019 de la ETIP batteries (European Technology and Innovation Platform on Batteries), dont la proposition principale est similaire à celle de la ETIP SNET : aider les agents clés du secteur, en industrie et en recherche, pour le projet des stratégies d’innovation, ici les batteries. Zabala participe en y apportant son expérience dans la gestion de plateformes technologiques européennes ainsi que dans la diffusion et la communication.

De bonnes expériences

Cette dynamique positive s’est vue reflété dans la publication de différents sujets spécifiques sur les batteries (BAT) dans le cadre d’Horizon 2020. Dans les annonces BAT de 2019, Zabala a déjà donné son aide à deux des propositions retenues, aidant les deux groupements à concevoir leurs propositions et obtenir 10M d’€ d’aide.

Les prochaines opportunités

À présent, en 2020 nous rencontrons 8 nouveaux topics BAT avec une proposition totale de 132M d’€, dans deux annonces : Batteries de Prochaine Génération et Technologies pour les Futures Batteries, et il est pertinent de savoir que cette dernière sera l’essence d’une démarche de recherche de 10 ans à grande échelle et qui se définissait depuis le projet Battery 2030+ https://battery2030.eu/

Dates

TOPIC

 Budget prévisionnel en M€

Ouverture : 9 juillet 2019   Fermeture : 16 janvier 2020

LC-BAT-12-2020 (RIA)

20

LC-BAT-12-2020 (RIA)

10

LC-BAT-12-2020 (RIA)

10

LC-BAT-12-2020 (RIA)

2

Ouverture : 3 décembre 2019 Fermeture: 21 avril 2020

LC-BAT-12-2020 (RIA)

40

LC-BAT-12-2020 (RIA)

20

LC-BAT-12-2020 (RIA)

20

LC-BAT-12-2020 (RIA)

10

 

TOTAL

132 M€

 

Et ce, comme l’a clairement indiqué Thore Sekkenes (European Battery Alliance) le 12 septembre dernier au Sommet Européen sur les Batteries organisé par CIC EnergiGune, nous ne sommes pas dans un scénario normal d’aptitude et de marché : nous sommes dans un contexte critique dans lequel il est nécessaire de travailler et coopérer ensemble en Europe, partager des informations, partager l’Innovation et le Développement, les connaissances et concourir ensemble dans un marché globalisé, le contraire sera impossible.

Chez Zabala, nous sommes conscients de l’importance du moment que nous sommes en train de vivre dans la construction d’un écosystème européen de batteries fort, dans lequel nous aspirons à suivre notre rôle de facilitateurs et de connecteurs, tant dans Horizon 2020 que dans le prochain programme Europe Horizon.

 

"Domaines de spécialisation en projets de R&D" vous intéresse?

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant des (dernières actualités/derniers développements)

Lire plus: