DigiFed : nouveau projet européen visant à accélérer l’adoption des systèmes cyberphysiques (SCP) par les PME

12/02/2020
DIGIFED cherche à démontrer le potentiel des technologies numériques CPS en matière de sécurité matérielle, d’interaction homme-machine, et d’autonomie pour les petites et moyennes entreprises.

Les 28 et 29 janvier 2020 à Grenoble, le projet financé par l’UE ‘Fédération des pôles d’innovation numérique pour l’adoption à grande échelle des technologies numériques par les PME européennes’ (DigiFed) a été lancé.  

Dirigé par l’Institut de recherche du CEA Tech, le Leti, le projet d’Horizon 2020 rassemble 12 partenaires européens tels que des instituts de recherche, des universités et des membres clé de la chaîne de valeur de l’industrie électronique, dont Zabala.

Digifed cherche à stimuler l’adoption des technologies numériques avancées, ou systèmes cyber-physiques (CPS), par les PME de l’UE, en mettant l’accent sur les entreprises non-numériques. Il mettra en œuvre un plan d’affaires pour la durabilité de la fédération de pôles désignés par la Commission européenne, tout en fournissant des mécanismes de soutien essentiels aux entreprises individuelles et aux groupes de PME pour favoriser l’introduction des technologies numériques dans leurs offres de produits et de services. 

Que sont les pôles d’innovation numérique ?

Crées en 2016, les Digital Innovation Hubs-DIH des écosystèmes de grandes entreprises industrielles, de PME, de start-up, de chercheurs, d’accélérateurs et d’investisseurs dont l’objectif est de créer les meilleures conditions de réussite commerciale à long terme pour toutes les parties concernées.

Grace à ces appels ouverts, DigiFed engagera au moins 200 PME et midcaps européennes dans son programme d’innovation. Au moins 80 d’entre elles recevront un soutien financier et bénéficieront de l’une des voies d’innovation de DigiFed, et la moitié d’entre elles seront des entreprises qui entament leur transformation numérique.

« DifiFed va expérimenter de nouveaux processus d’innovation au profit des PME en créant et en soutenant des alliances entre les grandes entreprises et les PME innovantes afin d’accroître leur portée sur le marché », a déclaré Isabelle Chartier, coordinatrice du projet au CEA-Leti. « Le projet aidera également à créer des alliances entre les PME pour démontrer le potentiel de technologies numériques CPS en matière de sécurité matérielle, d’interaction homme-machine et d’autonomie. DigiFed vise la coopération entre les plateformes à travers l’Europe afin de mettre ces technologies et ce savoir-faire à la disposition de toutes les PME européennes ».

Coordonné par le CEA-Leti, avec Nanolec IRT, ce projet de 7.9 millions d’euros sur les trois ans regroupe les sociétés AVL (Autriche), BluMorpho (France), STMicroelectronics (France et Italie) et Zabala (Belgique), les universités BME (Hongrie), l’université de Ljubljana (Slovénie), le centre de recherche Digital Catapult (Royaume-Uni) et Ikerlan (Espagne), ainsi que les entités Minalogic (France) et Steinbeis Innovation (Allemagne).

DigiFed, qui s’appuie sur l’expertise de l’IRT Nanoelec et du CEA-Leti en matière de sécurité matérielle et de CPS, a été lancé en janvier 2020. 

"Transformation digitale" vous intéresse?

Subscribe you to our newsletter and we will keep you updated to the latest news

Lire plus:

Vous pourriez être intéressé(e) par…

04/03/2020
La Commission souhaite mettre en place une stratégie de données équitable, compétitive et centrée sur les personnes et promouvoir une intelligence artificielle fiable, excellente et digne de confiance.
23/01/2020
La députée au Parlement Européen, vice-présidente de la Commission de l’Industrie, de la Recherche et de l’Energie (ITRE) et membre du panel STOA : Lina Gálvez Muñoz sera l’hôtesse de l’événement.
open data à helsinki
18/10/2019
Les startups les plus prometteuses d’Europe ont participées au forum de l’European Big Data Value