Aller aux nouvelles

Helsinki, la ville leader en termes d’usage d’Open Data, veut « offrir une heure de vie en plus par jour » aux citoyens

Les startups les plus prometteuses d’Europe ont participées au forum de l’European Big Data Value

À travers l’accélérateur IRSUS, ZABALA a promu l’Incubateur European Data et le Data Market Services, la participation des startups les plus innovantes au sein du Forum European Big Data Value (EBDVF), l’évènement majeur de la communauté Européenne pour la Recherche et l’Innovation consacrée à la Big-Data et l’AI basée sur les données.

En 2017 la Big Data Value Association (BDVA) ainsi que la Commission Européenne (DG CNECT) ont allié leurs forces pour créer cette fusion événementielle de l’ancien EDF (European Data Forum) et le BDVA Summit. Le rôle de la data dans la conceptualisation de l’Intelligence Artificielle et comment les hubs de données d’innovation numérique seront développés en Europe constituent les problèmes clés de ces rencontres.

La réunion, qui s’est tenue à Helsinki, coïncide avec la présidence finlandaise de la Commission, les startups out eu la possibilité de rechercher de nouvelles opportunités de collaboration et de financement, grâce aux activités promus avec l’EIT Digital ainsi que notre accélérateur de projet.  Les startups participantes étaient les suivantes :

  • Hop-Ubiquitos. Son principal objectif est d’aider les villes à devenir des Smart Cities en améliorant la qualité de l’air et aider à surmonter les défis mondiaux tel que le changement climatique. Ils ont collaboré avec de nombreuses villes européennes et ont développé des projets comme celui du Madrid Central (une zone à basse émission de gaz à effet de serre en plein Madrid).
  • Vesputi. Son modèle économique se concentre sur le développement de cartes de mobilités intégrées, qui a pour but de favoriser l’usage de transports durables et d’améliorer la qualité de vie des citoyens.
  • Contiamo. Ils aident les consommateurs à simplifier leur accès aux datas et d’accélérer les projets avec des outils virtuels.
  • U-Hopper. La Smart Data Lab pour soutenir les différentes entreprises en transformant leur data en valeur.
  • uTrigg. Une compagnie qui analyse le comportement des utilisateurs afin d’aider les relations de B2B dans leur processus décisionnaire.

Les startups ont eu l’occasion de faire un spitch sur leurs projets aux représentants de grandes entreprises comme Nokia et IBM à l’EIT Digital Lab (Aalto University).  Pour souligner l’intérêt des sources de data pour l’opérabilité de la mobilité ainsi que les différents modèles économiques, les experts ont eu l’occasion de rencontrer des collaborateurs potentiels de première main pour l’écosystème de la data.

 

Helsinki, leader mondial dans l’usage d’open data

D’un autre côté, une rencontre au Forum Virium Helsinki a eu lieu. Cette organisation est une référence européenne en ce qui concerne le rôle de la ville d’Helsinki comme modèle de vie européen. Aujourd’hui, la ville la plus importante de Finlande est un paradigme d’intégration de Smart City et de citoyenneté. La startup a su rassembler des idées sur la façon de contribuer à la construction de ville à haut standard de qualité de vie et d’environnement sain. « Helsinki veut offrir une heure en plus de vie par jour à ses citoyens » est l’une des déclarations les plus citées par le maire de la ville. Un autre message clé était que « Les villes les plus fonctionnels au monde investissent dans des services électroniques, la digitalisation, l’Intelligence Artificielle et la robotiques ».

Enfin, les startups étaient également les protagonistes de certaines sessions du EBDVF. Plus précisément, ils ont participé à un panel où elles pouvaient partager leur vision des relations avec de grandes entreprises et leur façon de faire face aux défis qui leurs sont proposés. Parmi les réflexions les plus importantes, les startups ont mis l’accent sur la rationalisation et la flexibilité d’un processus de collaborations avec de grands groupes.