Aller aux domaines d'expertise

La sécurité et la défense

Le monde entier est confronté à un défi croissant en matière de cybersécurité qui nécessite une action immédiate. À mesure que la société poursuit son processus de numérisation et que l’innovation technologique progresse, les menaces deviennent de plus en plus complexes et sophistiquées.

Ces menaces vont de la cybercriminalité, qui touche aussi bien les individus que les entreprises, à l’espionnage, au cyberterrorisme et aux attaques malveillantes visant les infrastructures critiques et les données confidentielles.

En réponse à ces dynamiques, la protection de l’économie numérique, des infrastructures critiques et de la vie privée des citoyens est devenue une priorité stratégique pour l’UE.

Appels à propositions dans le domaine de la sécurité et défense

C’est pourquoi plusieurs composantes de programmes européens tels que Digital Europe, le Fonds européen de défense et Horizon Europe sont axées sur le financement de projets et de programmes liés à la cybersécurité.

Chaque pays membre de l’UE, dont la France, dispose du Fonds pour la sécurité intérieure, dont l’objectif politique est de contribuer à garantir un haut niveau de sécurité dans le club des 27, en particulier en prévenant et en luttant contre le terrorisme et la radicalisation, la grande criminalité organisée, ainsi que la cybercriminalité, par le biais de l’assistance et de la protection des victimes d’infractions, ainsi que par la préparation, la protection et la gestion efficace des incidents, des risques et des crises liés à la sécurité.

Le fonds s’articule autour de trois objectifs spécifiques. Le premier est l’amélioration des échanges d’informations entre les Etats membres, leurs autorités compétentes et tous autres organismes pouvant être concernés. Quant au deuxième, la coopération transfrontière, il s’agit de l’intensifier en ce qui concerne des phénomènes tels que le terrorisme et la criminalité, revêtant une dimension qui dépasse les frontières. Le troisième objectif est de soutenir les Etats membres en matière de prévention de toute menace relevant de la sécurité intérieure. Et ce, tant au niveau national qu’européen avec différents Etats membres.

Nos chiffres

100%

Taux de réussite au Fonds européen de défense

1,5 B€

Retour d'Horizon Europe Security

35%

Taux de succès de Zabala Innovation dans Horizon Europe

+120

Experts en projets européens

sécurité

Défis dans ce domaine

Les changements géopolitiques récents attirent l’attention de l’Union européenne sur les questions de défense et de sécurité. En effet, l’accent croissant mis sur la politique étrangère et de sécurité commune est le reflet d’évènements et de tendances d’envergure mondiale, telles que l’agression russe en Ukraine, le renforcement de la capacité militaire en Asie du Sud-Est et l’émergence de nouvelles menaces de la part d’acteurs non étatiques, tant dans le domaine physique que virtuel. La mise en place de la Coopération Structurée Permanente (PESCO, en anglais) en 2017, ainsi que la création du Fonds européen de défense (FED) en 2021, sont des exemples notables de cet élan vers une plus grande collaboration entre les États membres de l’UE dans le domaine de la défense.

La sécurité à Horizon Europe

L’initiative Amélioration de la cybersecurité du Cluster 3 (Sécurité civile pour la société) du programme Horizon Europe englobe différentes thématiques visant à contribuer à la réalisation des objectifs suivants :

  • Renforcer les capacités de cybersécurité de l’UE et son autonomie en technologies numériques.
  • Favoriser l’émergence des infrastructures, des systèmes et des processus numériques plus résistants.
  • Améliorer la sécurité des logiciels, du matériel et de la chaîne d’approvisionnement.
  • Promouvoir des technologies disruptives sécurisées.
  • Etablir des garanties de sécurité et des certifications intelligibles et partagées dans toute l’UE.
  • Renforcer la prise de conscience et la promotion d’une culture commune en matière de cybersécurité.

Au-delá d’Horizon Europe, d’autres programmes de l’UE soutiennent son processus de transformation numérique. Digital Europe, notamment, dispose d’une enveloppe de 35 millions d’euros pour des activités concernant le volet du Mécanisme de réaction en cas d’urgence en matière de cybersécurité, couvrant des aspects de préparation et de coopération mutuelle, ainsi que de 3 millions d’euros pour promouvoir la coordination entre les domaines civil et de la défense en matière de cybersécurité.

La sécurité à Horizon Europe