Aller aux domaines d'expertise

L’industrie

Depuis la première révolution industrielle, l’industrie a été un moteur de la prospérité européenne. Le développement industriel a eu un impact considérable sur la société, transformant à la fois la façon dont l’industrie met en place de nouveaux produits et services et la manière dont nous vivons, travaillons et apprenons.

Défis et objectifs dans le secteur industriel

La recherche et l’innovation technologique dans l’industrie sont essentielles pour créer du bien-être, de la prospérité et des emplois. Par conséquent, de nouvelles mesures politiques visant à créer de la valeur à partir de la recherche et de l’innovation sont nécessaires pour accélérer la transformation numérique de l’industrie, c’est-à-dire travailler selon les lignes de l’industrie 4.0, voire de l’industrie 5.0.

L’industrie, y compris la fabrication, la transformation et la construction, est l’un des principaux moteurs de l’économie européenne. Cependant, les investissements dans la R&D et innovation au niveau européen sont beaucoup plus faibles que dans d’autres puissances mondiales. Nous sommes donc confrontés à l’un des principaux objectifs de cette période : investir dans la recherche dans le secteur de l’industrie afin de développer un réseau moderne, compétitif, durable et numérique, et promouvoir l’innovation dans l’industrie, que ce soit dans les produits, les processus ou la technologie.

Chez Zabala Innovation, nous avons accompagné environ 4 700 projets dans ce domaine et nous avons réussi à en faire financer presque 3 100, avec un taux de réussite de près de 70 %.

Les événements internationaux qui ont marqué ces dernières années ont rendu plus évidente la nécessité d’accélérer la transition verte pour garantir, entre autres, l’efficacité et l’autonomie énergétiques, ainsi que la souveraineté des chaînes de valeur stratégiques. Dans le même temps, la résilience de l’industrie, c’est-à-dire la capacité à poursuivre ses activités en cas de crises imprévues ou malgré des perturbations dans les chaînes de valeur, est cruciale pour assurer la viabilité à long terme de la transition.

Il ne fait aucun doute que dans le domaine de l’industrie, l’éducation et la formation du personnel technique pour faire face aux changements sur le marché du travail constituent un défi important. L’évolution de l’industrie exige de nouvelles compétences et connaissances, d’où la nécessité d’une formation dans des secteurs tels que la technologie, la durabilité et la numérisation.

L’aspect de la compétitivité mondiale doit également être pris en compte. Les entreprises sont confrontées à une concurrence accrue sur la scène internationale et il est essentiel de favoriser l’innovation, la recherche et le développement pour garder une longueur d’avance. En outre, il est important de rechercher des synergies et des collaborations entre différentes entreprises et différents secteurs, ainsi que de promouvoir des politiques qui facilitent l’accès aux marchés internationaux et encouragent l’investissement dans des projets industriels stratégiques.

Nos chiffres

4.687

propositions soumises

3.077

propositions financées 

528M€

de subvention

70%

taux de réussite

industrie_durable

Stratégie industrielle européenne

La recherche et l’innovation sont désormais au cœur de la nouvelle stratégie industrielle européenne, qui ouvre la voie à la transition verte et numérique de l’industrie. Pour accélérer cette transition, la Commission européenne propose des voies communes, notamment l’élaboration de feuilles de route pour les technologies industrielles et l’investissement dans la recherche par l’intermédiaire des actions d’Horizon Europe.

L’industrie est encadrée par Horizon Europe cluster 4, dont la vision globale sous-jacente est de réaliser une Europe des technologies nouvelles pour une industrie européenne compétitive au niveau mondial dans des domaines clés, permettant à la production et à la consommation de respecter les limites de notre planète, maximisant les avantages pour toutes les parties de la société dans ses différents contextes. Il s’agira d’une industrie numérique, à faible émission de carbone et circulaire. Elle garantira également l’approvisionnement durable en matières premières, développera des matériaux avancés et fournira la base des percées et de l’innovation dans les défis sociétaux mondiaux.

L'industrie française

Au niveau national, la promulgation de la loi Industrie verte, au troisième trimestre 2023, a donné un nouvel élan à ce secteur, qui représente aujourd’hui 18% des émissions annuelles de gaz à effet de serre en France. Parmi les mesures adoptées avec cette loi, nous retrouvons un nouveau dispositif fiscal, le Crédit d’Impôt au titre des Investissement dans l’Industrie Verte (C3IV), créé dans le but d’attirer les investissements vers l’éolien, le photovoltaïque, les batteries et les pompes à chaleur.

De plus, les procédures pour l’implantation de sites industriels et la dépollution et réhabilitation des friches existantes ont été simplifiées, la commande publique favorise désormais davantage les produits vertueux sur le plan environnemental et les entreprises bénéficiaires d’aides publiques à la transition écologique et énergétique de l’État et de ses opérateurs devront mesurer leur impact environnemental, via un bilan d’émissions de gaz à effet de serre (BEGES). Pour les entreprises employant entre 50 et 500 salariés, la loi prévoit la publication d’un BEGES simplifié.

industrie