Aller aux nouvelles

Innovation

Un nouveau pacte pour booster l’innovation en Europe

Innovation

Le Conseil de l’Union européenne établit les priorités et les actions d’une nouvelle stratégie dans les domaines de la recherche et de l’innovation

La transition numérique et écologique et l’impact de la pandémie de coronavirus ont été deux grands leviers pour reformuler l’Espace européen de la recherche (EER), qui vise à mieux intégrer les systèmes de recherche et d’innovation en Europe et à renforcer la coopération entre l’UE, les États membres et les parties prenantes. Le pari le plus évident a été l’adoption, par le Conseil de l’UE, d’un Pacte pour la recherche et l’innovation en Europe, ainsi que des conclusions sur la future gouvernance de cet espace.

Le Pacte mentionne 16 domaines prioritaires communs en vue d’actions conjointes, qui vont de la promotion de la science ouverte pour un partage plus rapide des connaissances et des données au renforcement du leadership et de l’excellence scientifiques de l’UE, avec la participation des régions et des citoyens.

Le Conseil de l’UE a également établi 20 actions volontaires pour les trois prochaines années dans le cadre du premier programme stratégique de cet espace. Il s’agit notamment de rapprocher la science aux citoyens, de promouvoir des carrières de recherche attrayantes et d’améliorer l’accès à l’excellence dans toute l’UE, des domaines dans lesquels Zabala Innovation concentre ses activités.

Ensemble, le pacte et les conclusions définissent une nouvelle vision et de nouvelles priorités, confirment l’engagement de l’UE et des États membres en faveur de l’EER et mettent en place une nouvelle structure pour sa gestion. Ils marquent ainsi une étape importante dans la réalisation d’un nouvel Espace européen pour la recherche et l’innovation ».

Suivi pour évaluer l’innovation

Le Pacte pour la recherche et l’innovation témoigne de l’ambition de l’Europe de mener des réformes pour soutenir ces deux piliers, et jette les bases d’une coordination simplifiée avec les États membres ainsi que d’un mécanisme de surveillance actualisé pour évaluer les progrès accomplis.

La nouvelle gouvernance de l’EER améliorera la structure actuelle pour permettre une collaboration et une coordination plus étroites des politiques dans l’UE et ses États membres. Cela inclut le développement d’un premier programme stratégique de l’EER avec des actions concrètes pour les trois prochaines années. Les domaines d’action prioritaires définis dans le Pacte fournissent un cadre stable pour la mise à jour de la stratégie commune de l’EER après 2024.

Début 2022 sera créé également le Forum EER, un groupe d’experts où les États membres et la Commission coconcevront et coordonneront la mise en œuvre des actions de l’espace, prépareront les futures mises à jour de son programme stratégique et assureront la participation des pays partenaires d’Horizon Europe, des pays tiers concernés et des parties prenantes. En outre, le nouveau système de suivi de l’EER, qui comporte un tableau de bord et une plate-forme stratégique en ligne, sera créé d’ici la mi-2022.

Le processus de revitalisation de l’EER a débuté en 2018. L’évolution du contexte actuel, notamment les ambitions de l’UE en matière de transition numérique et verte et l’impact de la pandémie de coronavirus sur l’économie et la société a fait apparaître de nouveaux besoins pour l’Espace européen de la recherche.

La communication de la Commission Un nouvel EER pour la recherche et l’innovation, en septembre 2020, a défini une nouvelle vision que les conclusions du Conseil sur le nouvel EER ont approuvée en décembre 2020. La mise en place du forum de l’EER pour la transition, un groupe d’experts composé de représentants de la Commission et des États membres, a donné le coup d’envoi des travaux conjoints au début de 2020.