Aller aux nouvelles

Révélation : la nouvelle structure de la prochaine Commission Européenne sous l’autorité de Ursula von der Leyen.

La présidente Ursula von der Leyen a élu une nouvelle équipe de commissaires, incluant la Bulgare Mariya Gabriel afin de prendre en charge le projet Horizon Europe.

La présidente Ursula von der Leyen a présenté une nouvelle ‘Commission géopolitique engager envers des politiques viable’ avec pour aspiration de devenir ‘le premier continent au monde climatiquement neutre’ : ‘Je veux que l’Europe soit le favori. Je veux que l’Europe soit l’exportateur de connaissances, de technologies et de meilleurs pratiques’.

L’accent est mis sur une transition jumelée pour le climat et les litiges de digitalisation pour la nouvelle équipe de commissaires, ainsi que sur les changements démographiques en Europe. ‘Ils dirigeront notre travail sur les problèmes qui englobent l’Europe, tels que l’Accord Européen Vert, une Europe qui se font dans l’aire digitale, une économie qui fonctionne pour les citoyens, protéger notre mode de vie Européen, une Europe plus fort aux yeux du monde et une impulsion pour la démocratie européenne’.

Les huit vice-présidents feront partis de ce nouveau Conseil incluant le Haut-Représentant de l’Union aux Affaires Etrangères et aux Politiques de Sécurité. Les vice-Présidents est tenu pour responsable pour les priorités les plus importantes pour les Directives Politiques. Au centre de ce nouveau Conseil, il y a les commissaires qui dirigent les aptitudes décrites par le Conseil d’Administration Général.

Concernant la gestion d’Horizon Europe, la présidente entrante de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen, a nommé à la tête du projet la Bulgare Mariya Gabriel. Une partie du travail de Mlle Gabriel est ‘d’assurer un flux d’investissement suffisant afin de contrer les soucis de recherches et avancées innovantes, principalement à l’aide du Conseil Européen en Innovation’.

Gabriel est également appelé à travailler avec des Etats Membres « pour bâtir une véritable Région de Recherche Européenne », à diriger un programme d’échange étudiant trois fois plus important qu’avant : l’Erasmus+ et assurer « l’implémentation complète » des initiatives d’universités Européennes, ainsi que tous les programmes actuellement dirigé par Navracsics (commissaire responsable de l’éducation, la culture, la jeunesse et le sport de 2014 à 2019).

Sa nomination a été bien reçue dans l’ensemble même s’il persiste quelques préoccupations qui « s’interposent pour à la fois Erasmus et Horizon Europe au conseil retardant l’échéance d’autres programmes en cours, fragilisant de ce fait leur avancée ».

En dehors de ça, la commission a également annoncé la création d’un nouveau conseil d’administration pour la défense pour conduire le nouvellement établi programme de Fond Européen pour la Défense.

Les prochaines étapes

Pour la prochaine phase, le Parlement Européen doit donner son approbation à l’équipe des Commissaires. Dès que le Parlement donne son consentement, le Conseil Européen nomme la Commission Européenne.

 

 

 

 

À la rencontre des Commissaires

Le vice-président exécutif l’Accord Européen Green Deal

 

Frans Timmermans (les Pays-Bas) :

Ancien ministre des Affaires Etrangères, ancien premier vice-président de la Commission Européenne, en charge de Better Regulation, les Relations Inter-Institutionnelles, l’Etats de Droit et la Charte des Droits Fondamentaux. Polyglotte. Défenseur de l’interdiction du plastique à usage unique.

Vice-présidente exécutive de l’ère numérique

Margrethe Vestager (Danemark) :

Ancienne Ministre au Cabinet Danois. Ancienne Commissaire Européenne pour la Compétitivité. Ancienne leader du Social Liberal Party (2011-2014).

Vice-présidente pour l’innovation et la jeunesse

Mariya Gabriel (Estonie) :

Responsable de l’économie numérique et de la société de la Commission sortante. A gagné le prix MEP de l’année qui récompense les efforts des membres du Parlement Européen deux fois durant son mandat en tant que membre du Parlement en 2009 et en 2017. Était professeur et chercheur à Science Po Bordeaux. Désire mettre fin à l’écart de genre numérique. Se concentre sur les intox, les compétences numériques et la promotion du secteur de l’audiovisuel Européen.

La vice-présidente pour l’énergie

Kadri Simson (Estonie) :

Membre du Riigikogu (le Parlement Estonien), président de la faction du Parti Centriste Estonien et leader de la Délégation Estonienne de l’Assemblée Parlementaire NATO. Connu à Tallinn (capitale de l’Estonie) pour être d’une grande loyauté envers le Parti Centriste. N’a pas été élue à la tête de son parti en 2015. A permis l’élévation de l’université de la ville de Tartu.

La vice-présidente pour les politiques industrielles, le marché unique du numérique et une nouvelle directrice générale pour l’Industrie de la Défense et de l’Espace

Sylvie Goulard (France) :        

Seconde Député-Administratrice de la Banque de France. Ministre de la Défense par intérim. Une UE intégrationniste très enclin à l’organisation économique qui parle allemand et italien. Candidatait en 2016 pour la présidence du Parlement Européen. Ex-membre du Parlement Européen pour l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ALDE, 2009-2017).

Le vice-président pour l’environnement et les océans

Virginijus Sinkevičius (Lituanie) :

Plus jeune nominé à la Commission à 28 ans. A fait son entrée en politique en 2016. Membre du Parti de l’Union des Fermiers et des Verts. A étudié en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. Travaillait pour le Lithuania Tribune.

 

 

Le vice-président de l’Agriculture

Janusz Wojciechowski (Pologne) :

Membre polonais de la Cours Européenne des Comptes. Ancien membre du Parlement Européen du parti populaire européen, Europe des nations et de la liberté, les européens conservateurs et réformistes (2014-2016).

Le vice-président pour les transports

Rovana Plumb (Roumanie) :

Membre Roumain du Parlement Européen du parti décidant social-démocrate. Ancienne ministre des Fonds de l’UE. Vice-présidente du parti du groupe socialiste – démocratique. Ex-ministre du travail, de la famille, de la société et les protections des plus âgés (2014-2015), et ex-ministre de l’environnement et du changement climatique (2012-2014).