Aller aux projets

BOW

La santé, l’agroalimentaire et la bioéconomie

11

partenaires

7

pays

4.5M€

de budget total

4

ans

Le but du projet est d’explorer et de consolider une technologie capable de doter des nanodispositifs superparamagnétiques des capacités des vésicules extracellulaires (VE) en les « habillant » d’un « costume » constitué d’une ou plusieurs couches de « tissu » membranaire des VE.

CHALLENGE

Il y a quelques années encore, on pensait que la communication cellulaire était régulée exclusivement par les jonctions entre cellules ou par l’échange de facteurs moléculaires solubles. Cependant, on a découvert que les nanoparticules membranaires, appelées nanovésicules extracellulaires (VE), et les nanotubes à effet tunnel sont également des agents de communication intercellulaire « fabriqués par les cellules pour les cellules ». Leur fonction est de transporter les lipides, les protéines et les acides nucléiques, et ils se distinguent par leur précision et leur capacité de ciblage, réalisées grâce à la composition et à la structure unique de leur membrane (qui, à ce jour, est inaccessible aux imitateurs synthétiques).

SOLUTION

Le projet BOW développera une technologie capable de doter les capacités des vésicules extracellulaires (VE) de nanodispositifs superparamagnétiques (Magnetic Bead Devices, MBD) en les « habillant » d’un « costume » constitué d’une ou plusieurs couches de « tissu » de membrane de VE. Il établira un paradigme général et viable pour l’application des fonctions biomimétiques clés – y compris la capacité d’échapper au système immunitaire et d’atteindre les organes/tissus/tumoraux cibles – à tout nanodispositif synthétique. Elle sera à son tour perturbatrice en ce sens qu’elle sera le premier exemple de nanotechnologie biogène.

RÉSULTATS

Cette technologie favorisera l’évolution des nanodispositifs et des nanomatériaux implantables vers une production et une clinique durables, ce qui aura un impact sur la qualité de vie des gens. Les principaux objectifs sont les suivants : i) production de VE ayant des fonctions biomimétiques et organotropes, ii) synthèse et fonctionnalisation des MBD, iii) ingénierie d’un dispositif microfluidique pour la fabrication optimisée de VE MBD à membrane, iv) évaluation des performances biologiques des evMBD et de la nanotoxicité in vitro, ex vivo et in vivo.

Ce projet a été financé par le programme FET Proactive dans le cadre de la convention de subvention 952183.

Arántzazu Albístur

“Le projet BOW développera et démontrera une technologie innovante basée sur des vésicules extracellulaires et des nanodispositifs paragénétiques ayant des applications dans divers domaines liés à la santé humaine (clinique, environnementale et sécurité alimentaire). BOW est un exemple clair de la science au service de la société".”

Arántzazu Albístur

Consultant senior en projet de R&D

Équipement connexe

Consortium

Ce n'est pas le secteur, c'est le projet

L’important n’est pas de continuer à avancer, mais de savoir où aller. Et notre taux de réussite de 37 % prouve que nous savons comment guider nos clients.

Domaines de spécialisation

Vous voulez savoir ce que nous pouvons vous offrir ?

Notre boussole est le client ; notre mission est de résoudre leurs problèmes, en les guidant pour que l’innovation devienne la clé de leur compétitivité.

Faites connaissance avec nos services
contact