Voir les avis d'experts

STOCKAGE DE L’ÉNERGIE

La carte de l’aide européenne aux projets sur les batteries

batteries
Virginie BUCHE

Virginie Buche

Consultante senior en projet de R&D

Les projets portant sur l’innovation dans le domaine du stockage de l’énergie occupent une place très importante au sein des programmes européens de financement de la R&D. Les opportunités qui s’offrent à ceux qui recherchent un financement pour leurs projets innovants concernant les batteries sont nombreuses. Il est sûr que c’est dans Horizon Europe – le nouveau programme de la Commission Européenne, héritier d’Horizon 2020 – que se trouve la part la plus importante des aides. Malgré cela, il existe également d’autres programmes proposant d’excellentes possibilités de financement dans ce domaine, décrits ci-après.

Chez Zabala Innovation, nous mettons à la disposition de nos clients notre expérience dans tous ces programmes. Lors du premier appel à projets sur les batteries d’Horizon Europe, par exemple,  cinq des sept projets que nous avons accompagnés ont été sélectionnés, ce qui équivaut à un taux de succès de 71 % et à 33 millions d’euros de subventions, soit 14 % des fonds.

Doté d’un budget de 138 millions d’euros, le prochain appel à projets d’Horizon Europe dans lequel les batteries jouent un rôle de premier plan, s’ouvre le 28 avril prochain et se clôturera le 6 septembre 2022. Il s’agit de la destination 2 (Solutions intersectorielles pour la transition climatique) du cluster 5 (Climat, énergie et mobilité) du pilier 2 (Défis mondiaux et compétitivité industrielle européenne) de ce programme. Dans cette destination il y a 10 topics sur les batteries. Pour mieux les comprendre, nous les avons regroupés en fonction de leurs principaux axes de recherche.

‘Topics’ d’Horizon Europe sur les batteries

Une technologie de stockage innovante. Cette ligne de recherche est couverte par les sujets suivants : Production et raffinage du graphite(naturel et synthétique), Nouvelles méthodes d’étude des interfaces électrolyte-électrodes, et Nouvelles technologies pour les systèmes de batteries à haute performance et conception sûre pour les applications mobiles et de transport. Pour chacun de ces trois topics, deux projets seront sélectionnés, avec une contribution attendue d’environ 5 millions d’euros par projet.

Les technologies numériques. Trois sujets se structurent autour de cette ligne de recherche. Le topic Développement d’une plateforme pour améliorer l’accélération de nouveaux matériaux et interfaces des batteries financera un seul projet. La contribution estimée est de 20 millions d’euros. Les deux autres sujets, à savoir La numérisation pour améliorer le processus de tests de batteries, de la cellule au système, y compris l’évaluation de la durée de vie, et Nouvelles approches basées sur la physique et les données pour optimiser l’utilisation des batteries, sélectionneront trois projets chacun, avec un soutien financier attendu d’environ 5 millions d’euros par projet.

L’industrialisation. Cette ligne de recherche n’est associée qu’à un seul sujet, Vers la création d’une chaîne de valeur manufacturière intégrée en Europe : du développement des machines à la conception intégrée des usines et des sites. Ce topic financera deux projets avec des subventions d’environ 7 à 8 millions d’euros.

Internet des objets. Cette ligne de recherche comprend l’Incorporation de fonctionnalités intelligentes dans les cellules de batterie (incorporation de fonctionnalités de détection et d’autoréparation pour surveiller et réparer les cellules de batterie). Ce sujet soutiendra trois projets d’environ 5 millions d’euros chacun.

L’économie circulaire. Là encore, un seul topic : Une logistique de collecte et de retour rationalisée, un tri, un désassemblage et une seconde utilisation avant recyclage entièrement automatisés, sûrs et rentables. Les subventions iront à trois projets, d’une valeur de 5 millions chacun.

Création d’un écosystème de batteries. Dans le cadre de cette ligne de recherche, un seul projet sera financé à hauteur d’environ 3 millions d’euros sur un seul thème : la coordination d’une initiative à grande échelle sur les technologies futures des batteries.

La destination 3 du même cluster présente également des sujets sur les batteries, même s’il faut tenir compte du fait que cet appel à projets, dont le budget atteint 381 millions d’euros, se clôture dans un délai très court, le 26 avril prochain. Dans cette destination, sous la ligne de recherche sur les énergies renouvelables, nous retrouvons les sujets suivants : Démonstration de l’utilisation de réservoirs géothermiques à haute température pour fournir un stockage d’énergie au système énergétique et Démonstration de formes innovantes de stockage et de leur fonctionnement et intégration réussie dans des systèmes énergétiques et des architectures de réseau innovants.

L’axe de recherche sur les réseaux intelligents comprend la Démonstration de solutions innovantes prêtes à l’emploi pour la gestion des systèmes et le Stockage des énergies renouvelables dans les applications hors réseau et des solutions interopérables pour des services flexibles grâce au stockage d’énergie distribuée. Enfin, le thème Solutions de stockage de l’énergie thermique fait partie de la recherche sur le stockage thermique.

Conseil européen de l’innovation (EIC)

Au-delà d’Horizon Europe, il existe d’autres programmes européens dans lesquels les projets liés aux batteries ont leur place. Pour les entreprises spin-off, les start-ups ou les PME ayant une proposition technologique disruptive, les instruments mis en place par le Conseil Européen de l’innovation (EIC, en anglais) sont particulièrement recommandés. Il s’agit de l’EIC Pathfinder, de l’EIC Transition et de l’EIC Accelerator. Le plus attrayant – mais également le plus compétitif – est sans doute le dernier.

Doté d’un budget de 1,16 milliard d’euros, l’accélérateur de l’EIC soutient exclusivement des projets individuels dont le niveau de maturité est proche de la commercialisation (TRL 5 à 9). Il finance des projets extrêmement innovants, qui présentent à la fois un risque et un potentiel de croissance très élevés. Le produit, le service ou le modèle commercial proposé doit être très innovant et créer de nouveaux marchés ou révolutionner ceux qui existent déjà. Les prochaines dates butoirs sont le 15 juin et le 5 octobre 2022.

LIFE 2022

Le 17 mai prochain s’ouvrira l’appel à projets 2022 de LIFE, le seul instrument financier de l’Union européenne exclusivement dédié à l’environnement et à l’action climatique. Il existe principalement deux sous-programmes dans lesquels les projets de batteries peuvent être inclus : Économie circulaire et qualité de vie (dans une seule phase qui se termine le 4 octobre 2022) et Transition énergétique propre (également dans une seule phase, mais avec une date de clôture plus tardive, le 16 novembre 2022).

Les projets auront une durée comprise entre 24 et 120 mois, avec un budget approximatif compris entre 2 et 10 millions d’euros. Le taux de financement maximal est de 60 % des coûts éligibles.

Innovation Fund

Le programme Innovation Fund finance jusqu’à 60 % des coûts d’investissement et d’exploitation supplémentaires des projets à grande échelle et jusqu’à 60 % des coûts d’investissement des projets à petite échelle. Ce programme, qui prévoit un financement d’environ 20 milliards d’euros pour la période 2020-2030, soutient l’innovation dans un certain nombre de domaines, dont le stockage de l’énergie.

L’objectif est de soutenir des technologies hautement innovantes et des projets phares à grande échelle en Europe, susceptibles de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre, et de partager le risque avec les promoteurs de projets.

L’appel pour les projets à grande échelle (ceux qui ont un CAPEX de plus de 7,5 millions d’euros) s’est clôturé le 3 mars dernier. Le 31 mars 2022, cependant, l’appel pour les projets de petite taille (CAPEX de 7,5 millions d’euros ou moins) sera lancé. Bien que cela ne soit pas encore confirmé, la date de clôture de cet appel à projets devrait être en août de cette année.

Institut européen d’innovation et de technologie (EIT)

Au sein de l’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT, en anglais), l’instrument InnoEnergy dirige trois alliances industrielles axées sur la décarbonation du Vieux Continent d’ici 2050, dont l’une est consacrée au stockage de l’énergie par batterie (European Battery Alliance, EBA). Ces programmes de soutien et d’investissement sont particulièrement axés sur l’industrie et les PME.

L’expertise de Zabala Innovation et la plateforme Kaila

Chez Zabala Innovation, nous vous aidons à accéder aux fonds européens, à rechercher, parmi le large éventail de programmes, l’opportunité de financement pour votre projet et à suivre le chemin pour y parvenir. Nous jouons un rôle de premier plan en nous positionnant comme experts de tous ces programmes de financements européens : dans la période 2014-2020 nous avons déposé plus de 900 projets, en réalisant un gain pour nos clients de plus de 700 millions d’euros et en affichant un taux de succès de 33 %.

En outre, par le biais de Kaila, notre plateforme intelligente intégrant les principales sources de données ouvertes de l’UE, vous pourrez prendre connaissance en détail des topics de n’importe quel programme de financement européen.

Notre expert(e)

Virginie BUCHE
Virginie Buche

Siège de Paris

Consultante senior en projet de R&D