Voir les avis d'experts

Interreg

La France, l’un des principaux pays bénéficiaires du programme Interreg

Javier Lahuerta

Consultant R&D&I

Interreg

Cela aura pris plus d’un an depuis le début de la nouvelle période budgétaire de l’UE, mais les premiers appels à projets d’Interreg ont été publiés, en fin. Dès janvier 2022, ce programme de travail, fleuron des projets de coopération interrégionale européenne du fonds Feder, a commencé à annoncer les premiers appels à projets pour les sous-programmes européens de coopération transfrontalière, transnationale et interrégionale.

Au sein de ce programme, la France est l’un des principaux pays bénéficiaires et est éligible à 22 programmes d’Interreg répartis en huit programmes transnationaux et interrégionaux et 16 programmes transfrontaliers dans son territoire. Cela signifie que les organisations françaises souhaitant participer à des projets de coopération interrégionale disposent d’un large éventail de possibilités. Afin de savoir quelles sont nos opportunités spécifiques, il est nécessaire de se positionner correctement sur la carte.

Actuellement, en France métropolitaine et dans les départements, régions et collectivités d’Outre-mer, les appels à projets déjà lancés sont les suivants.

Interreg Europe

Le premier appel à projets d’Interreg Europe pour la période 2021-2027 ouvrira le 5 avril et se clôturera le 31 mai. Doté d’un budget de 130 millions d’euros – soit 30 % des 400 millions de euros alloués au programme jusqu’en 2027 – Interreg Europe est structuré en cinq domaines thématiques :

  • 1. une Europe plus intelligente,
  • 2. une Europe plus verte,
  • 3. une Europe plus sociale,
  • 4. une Europe plus connectée entre ses citoyens et ses régions,
  • 5. une Europe plus proche de ses citoyens.

Les projets d’Interreg Europe, axés sur la coopération interrégionale européenne, auront une durée de quatre ans et devront générer un échange de connaissances et une amélioration des instruments politiques et des administrations publiques. En outre, ils devront rassembler au sein de leurs consortiums différentes organisations des zones régionales européennes Nord, Sud, Est et Ouest. Cette dernière inclut la France, et comprend l’ensemble de son territoire.

Interreg Med

Le programme de coopération transrégionale pour la Méditerranée, Interreg Med, entre dans cette nouvelle période budgétaire avec d’importantes nouveautés. Doté d’un budget de plus de 110 millions d’euros pour les six prochaines années, il présente ses quatre thèmes principaux dans le style des missions de la Commission européenne, très axées sur la durabilité. Ces thèmes sont :

  • 1. économie durable et innovante,
  • 2. protection des ressources naturelles et culturelles,
  • 3. les espaces verts,
  • 4. un tourisme plus durable.

Ces quatre domaines thématiques comprennent des projets qui favorisent un meilleur transfert de connaissances et la promotion de synergies entre les différents acteurs de la zone méditerranéenne ou qui génèrent une plus grande coordination et gouvernance, en encourageant la coopération de différentes administrations publiques. En outre, de nouvelles régions ont été inclues dans le programme, notamment Castille-La Manche et Madrid. Le premier appel à projets, d’un montant de 36 millions d’euros, a été lancé le 24 février et se clôturera le 24 mai. Les projets financés seront d’un montant compris entre quatre et cinq millions d’euros. Les régions proches de la mer Méditerranée sont éligibles pour cet appel à projets.

Interreg Nord-Ouest

Ce programme de coopération avec l’Allemagne, le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas n’est disponible que pour le centre et le nord de la France. Son premier appel à projets sera ouvert au cours du mois de mars et se clôturera à la fin du mois de mai. Doté de plus de 300 millions d’euros pour la période 2021-2027, il comporte des priorités thématiques avec un fort accent sur la durabilité. Les voici :

  • 1. climat et environnement,
  • 2. transition énergétique,
  • 3. économie circulaire,
  • 4. innovation et résilience,
  • 5. société inclusive.

Interreg Alpine

Interreg Alpine, un programme de coopération dans la zone transalpine comprenant l’Allemagne, la Suisse, l’Italie, l’Autriche, la Slovénie et la France. Son premier appel (dédié aux projets à petite échelle uniquement) est doté de cinq millions d’euros et présente les mêmes thèmes que le programme :

  • 1. une région alpine verte et résiliente au changement climatique,
  • 2. région alpine neutre en carbone et sensible aux ressources,
  • 3. innovation et numérisation en faveur d’une région alpine verte,
  • 4. région alpine gérée et développée en coopération.

Les caractéristiques des projets à petite échelle sont les suivantes :

  • budget total de 250 000 à 750 000 euros,
  • durée de 12 à 18 mois,
  • de 3 à 6 partenaires,
  • au moins trois pays.

Autres programmes et appels à projets intéressants

La France dispose également d’autres programmes de coopération transfrontalière ou transrégionale qui concernent l’ensemble de son territoire : Interreg Atlantique, Interreg Sudoe et Interreg Poctefa, Interreg Caraïbes, Interreg France-Suisse, Interreg France-Wallonie-Vlaanderen, Interreg Manche (France-Royaume-Uni), Interreg Martinique, Interreg France (Outre-Mer), Interreg Grande Région, Interreg Océan Indien, Interreg Maritime (Italie-France), Interreg Bassin Maritime Méditerranée, Interact et Urbact.

La plupart de ces programmes d’Interreg n’ont pas encore présenté leurs programmes de travail ou les premiers appels à propositions. Ils se trouvent donc encore en phase de préparation et ne devraient lancer leurs appels à projets respectifs qu’après la période estivale. C’est donc le moment de faire le point sur nos idées et nos projets, afin de pouvoir s’organiser et de rechercher des synergies avec d’autres acteurs afin et préparer une bonne proposition. Et comme toujours, chez Zabala Innovation, nous vous aiderons à faire de votre proposition un succès.

Personne experte

Javier Lahuerta
Javier Lahuerta

Siège de Pampelune

Consultant R&D&I