Voir les avis d'experts

Aérospatial

Des étoiles à l’agriculture, toutes les opportunités de financement R&D issues du secteur spatial

spatial
Yann Poulain

Yann Poulain

Consultant en coordination de projets R&D

Le marché des données et services d’observation de la Terre est estimé à 5,5 milliards d’euros d’ici 2032. Plus de 10 % du PIB de l’UE dépend déjà de la navigation par satellite. Il est donc possible que votre entreprise soit aussi indirectement liée aux technologies spatiales.

Ce secteur est soutenu en Europe par trois systèmes d’envergure : Galileo, le système européen global de navigation par satellite (GNSS, en anglais), qui fournit des informations autonomes de navigation, de positionnement et de synchronisation aux utilisateurs du monde entier ; EGNOS, le service européen de navigation par recouvrement géostationnaire, destiné à améliorer les performances (par exemple, la précision) des GNSS tels que le GPS et Galileo ; et Copernicus, le programme d’observation et de surveillance de la Terre de l’UE.

De nombreuses possibilités de financement public sont liées à ces composants du secteur aérospatial dans l’UE, notamment dans le cadre du pilier II du programme Horizon Europe. Dans le nouveau programme de travail pour 2023 et 2024, qui devrait être publié cet été, une extension des thèmes de la précédente période biennale est attendue. Cela pourrait non seulement ajouter des opportunités pour ces trois systèmes de la recherche et pour des actions innovantes, mais aussi améliorer l’accès à l’espace et la compétitivité.

L’omniprésence des technologies spatiales dans Horizon Europe

Dans la Destination 5 du Cluster 4 « Space », dont les ressources disponibles pour le financement en 2021-2022 atteignent 222 millions d’euros, le taux de réussite est bien plus élevé que dans d’autres secteurs ou technologies couverts par Horizon Europe, se situant autour de 30 % (54 projets financés sur les 185 présentés).

Les technologies et les systèmes du secteur spatial, cependant, ne sont pas seulement abordés dans des appels à projets spécifiques et dédiés à l’espace dans le cadre du Cluster 4 du pilier II d’Horizon Europe , mais sont également présents dans les cinq autres clusters. Parmi eux, les appels à projets pour le Cluster 3 (Sécurité civile pour la société) et le Cluster 5 (Climat, énergie et mobilité) sont toujours ouverts cette année.

Par exemple, une douzaine d’appels du Cluster 3, dont la date limite de dépôt est fixée au 23 novembre 2022, peuvent intégrer l’observation de la Terre avec l’utilisation des données, services et technologies de Galileo, EGNOS et Copernicus pour diverses applications : surveillance de l’espace public, protection des zones maritimes, anticipation d’événements inattendus ou déploiement de premiers intervenants dans des zones vulnérables, entre autres.

Il existe également plusieurs opportunités dans la Destination 6 (Transports sûrs et résilients et services de mobilité intelligents pour les passagers et le fret) du Cluster 5, liées aux nouvelles solutions de mobilité fondées sur les données, telles que la numérisation du transport urbain de marchandises, les services de mobilité partagée, l’anticipation d’événements perturbateurs dans le transport et la logistique (les dates limites sont le 6 septembre 2022 et le 10 janvier 2023).

Applications et services connexes

Les composants du secteur spatial de l’UE devraient également être utilisées pour l’observation de la Terre par satellite, le positionnement, la navigation et les services de données et de synchronisation connexes. Plusieurs applications existent déjà, comme les 2,5 milliards de smartphones compatibles avec Galileo ; l’utilisation d’EGNOS à la fois pour l’aviation civile dans plus de 350 aéroports et dans 97 % des nouveaux tracteurs européens ; et Copernicus répond largement aux besoins des États membres de l’UE en matière de protection du climat, des mers, de la pêche ou des forêts.

À cette fin, Galileo offre ou offrira plusieurs services gratuits pour développer de nouvelles applications en aval : un service ouvert de positionnement et de services associés comme celui de haute précision fournissant un signal de navigation supplémentaire ; et un service d’alerte en cas de catastrophe naturelle ou d’autres urgences (par exemple, diffusion de messages à la demande ou d’informations de géolocalisation pour s’adresser uniquement à une population affectée). L’authentification des messages par navigation ouverte (OS-NMA) est prévue pour 2023 afin de fournir une authentification des données spécifiques à Galileo (couche de sécurité supplémentaire) et de détecter certaines attaques par usurpation. Ils peuvent offrir une valeur ajoutée pour de nouvelles applications en aval.

Enfin, il existe également des possibilités de financement spécifiques pour les PME, en tant que demandeurs monopartenaires, dans le cadre de l’accélérateur EIC du pilier III (prochaines échéances, 15 juin et du 5 octobre 2022) : Applications innovantes utilisant les données et les signaux des infrastructures spatiales de l’UE (Galileo et Copernicus) et Développement de technologies spatiales (démonstration ou validation en orbite, navigation par satellite, observation de la Terre et des océans, et télécommunications, entre autres).

Les autres opportunités dans le domaine aérospatial

Au-delà d’Horizon Europe, l’utilisation des technologies satellitaires, bien qu’elle ne soit pas explicitement mentionnée, peut également être pertinente pour servir les objectifs des projets soumis dans le cadre d’autres programmes tels que LIFE (par exemple, surveillance des territoires, analyse des événements météorologiques extrêmes ou identification des polluants au sol) et FEAMP (par exemple, surveillance à distance des navires ou des bateaux).

Si vous recherchez des exemples plus concrets et directs d’applications en aval afin de vérifier si votre entreprise ou activité est liée au secteur spatial, Zabala Innovation peut vous aider à consulter le premier rapport de marché EO and GNSS, publié par l’Agence de l’Union européenne pour le programme spatial (EUSPA), dans lequel vous trouverez de nombreux détails sur 17 segments de marché potentiels. En outre, vous pouvez découvrir tous les projets déjà financés grâce à notre outil Kaila.

Ainsi, si vous utilisez des données satellitaires ou si vous êtes intéressé par leur application dans votre secteur applicatif, Horizon Europe et l’ensemble du programme spatial de l’UE peuvent vous intéresser. Grâce à son expérience, vaste et reconnue, en matière de financement public, Zabala Innovation peut vous aider à identifier les opportunités de subventions européennes pertinentes, à définir des cas d’utilisation spécifiques adaptés aux besoins et aux défis du secteur, et vous guider pour définir comment en bénéficier.

Notre expert(e)

Yann Poulain
Yann Poulain

Siège de Bordeaux

Consultant en coordination de projets R&D